Ostéopathie Viscérale et Fasciale

By: | Tags: | Comments: 0 | December 9th, 2014

Cette branche de l’ostéopathie concerne les organes internes ou viscères (foie, estomac, intestins, poumons..) et les membranes (fascias) qui enveloppent tous les muscles et viscères du corps humain. On l’appelle “ostéopathie fonctionnelle” par opposition à l’ostéopathie structurelle qui s’intéresse au squelette et aux muscles.

Les principes de base sont les mêmes que pour l’ostéopathie structurelle : la recherche d’une restriction de mobilité et sa correction manuelle. Mais ce travail est appliqué directement aux viscères et aux fascias.

Les manipulations fonctionnelles sont très douces. Par des tests manuels, l’ostéopathe recherche les tensions anormales des fascias et des ligaments qui “accrochent” les viscères à l’appareil musculo-squelettique. Par de très fins mouvements indolores et non agressifs, il libère ces tissus de leurs surtensions afin de restaurer leur souplesse, ce qui amène généralement un soulagement.

Les troubles auxquels s’adresse l’ostéopathie fonctionnelle sont très divers, mais ne concernent pas les maladies graves ou les affections chirurgicales. On peut citer : les troubles digestifs, les gênes respiratoires, les troubles de la circulation, certains troubles gynécologiques et urinaires, les douleurs abdominales, musculaires et articulaires même à distance.

Dans ce domaine, l’ostéopathe doit être très prudent pour ne pas méconnaître une affection plus grave. Il doit donc, soit effectuer un diagnostic médical précis, soit travailler en collaboration avec le médecin traitant, afin de s’assurer que les symptômes présentés par le patient ne sont pas en rapport avec une maladie relevant d’un traitement médicamenteux ou chirurgical. Les traitements ostéopathiques fonctionnels sont très doux, mais paradoxalement, il peut arriver que le patient ressente pendant quelques jours des courbatures sans gravité après un traitement, comme pour tout traitement manuel. (voir article les jours qui suivent une séance d’ostéopathie)

Leave a Reply