Questions fréquentes

Est ce que je dois consulter mon médecin traitant avant de vous voir, est ce que cela changera quelque chose dans mon remboursement si je viens avec une lettre ?

N’étant pas conventionné avec la sécurité sociale, venir avec une lettre de votre médecin traitant ne changera strictement rien à votre remboursement : Tout dépend si le contrat qui vous lie à votre mutuelle complémentaire comporte des clauses concernant le remboursement de l’ostéopathie. Renseignez-vous avant votre consultation, pour connaître vos modalités de remboursement exact (une somme forfaitaire annuelle, OU un certain nombre de séances remboursées chacune x euros)

Combien de temps dure une séance ?

La séance dure environ 45 minutes, cette durée pouvant varier en fonction du type de douleur ressentie par le patient.

(voir article déroulement d’une séance)

Je me suis bloqué le dos en ramassant quelque chose ou en me baissant : l’ostéopathe peut-il m’aider ?

Ce phénomène porte le nom de lumbago. Il s’agit d’un état douloureux du rachis lombaire, que de nombreux patients nomment « tour de rein ». Le traitement ostéopathique va « lever les tensions musculaires » impliquées dans le processus douloureux, tout en redonnant de la mobilité aux différentes structures du corps qui en avaient perdu.

(voir article mal de dos)

J’ai un torticolis et ne peux plus tourner la tête, l’ostéopathe peut-il m’aider ?

Un torticolis correspond à un spasme douloureux des muscles du cou. Le spasme musculaire n’est, souvent, que la conséquence d’un blocage articulaire. En traitant l’articulation, l’ostéopathe pourra éradiquer les spasmes musculaires douloureux et redonner aux cervicales leur mobilité d’origine.

(voir article mal de dos)

Je suis enceinte, est-il recommandé de consulter un ostéopathe ?

La grossesse entraîne des changements hormonaux qui rendent les ligaments plus laxes (ou distendus), ce qui modifie le schéma corporel Ceci peut entraîner des douleurs que l’ostéopathe est à même de traiter. La patiente évite ainsi de prendre des médicaments, contre-indiqués d’ailleurs, pour la plupart, durant une grossesse.

(voir article femme enceinte)

J’ai très mal, dois-je attendre que la douleur se calme pour consulter l’ostéopathe ?

Bien au contraire, l’ostéopathe est là pour soulager votre douleur le plus rapidement possible.

(voir article urgence et ostéopathie)

J’ai une forte migraine qui m’invalide complètement, l’ostéopathe peut-il m’aider ?

Les migraines et céphalées se caractérisent par des douleurs du crâne, le plus souvent localisées dans les régions temporales, orbitaires, accompagnées de signes. Leur traitement diffère en fonction de leurs origines. L’ostéopathe s’efforce d’identifier la cause pour soulager la crise. Le traitement ostéopathique vise également espacer les crises au maximum.

(voir article migraine)

Je suis très stressé, l’ostéopathie peut-elle m’aider ?

Le stress est géré par le système nerveux, plus précisément le système nerveux sympathique. Grâce à un traitement et des techniques spécifiques, l’ostéopathe peut parvenir à harmoniser les éventuels déséquilibres du système nerveux sympathique.

J’ai repris le sport hier et je suis aujourd’hui complètement bloqué, l’ostéopathe peut-il m’aider ?

L’ostéopathe pourra vous soulager rapidement et travailler sur les dysfonctions qui ont entrainé le blocage et les douleurs pour qu’elles ne réapparaissent plus lors de vos prochaines séance de sport.

Une reprise sportive doit se faire progressivement. Il est conseillé de faire une séance d’ostéopathie en prévention avant la reprise pour éviter de travailler sur vos dysfonction qui pourront engendrer un blocage et de fortes douleurs.

(voir article osteo sport)

Je me suis bloqué en faisant un geste ou un mouvement complètement anodin (un éternuement, par exemple). Est-ce grave et que puis-je faire ?

Un mouvement a priori familier peut, sur des dysfonctions préexistantes, engendrer un blocage et de fortes douleurs. L’ostéopathe est à même de soulager le tissu en souffrance et de comprendre pourquoi la zone qui souffre est fragile.

Il s’attachera donc à régler les dysfonctions préexistantes pour traiter à la fois la douleur et la cause du blocage.

(voir article mal de dos)

J’ai des douleurs depuis quelques mois et finalement, on m’a trouvé de l’arthrose, des calcifications, des disques pincés (...) sur les radios que je viens de faire. C’est ce qui provoque mes douleurs, l’ostéopathie sera inutile pour moi ?

Certainement pas, bien au contraire !

Depuis quand datent vos douleurs? Avez-vous fait ces radiographies dans les suites de douleurs apparues après un événement particulier ? (effort inhabituel, chute, traumatisme …)

Dans ce cas, vous pouvez être certain(e) que vos radios auraient montré des images arthrosiques identiques si vous les aviez faites des mois ou des années avant l’apparition de vos douleurs ! Or à cette époque, vous ne vous plaigniez de rien !…

L’origine de vos douleurs a donc toutes les chances d’être mécanique et réductible, et certainement pas directement liée à l’arthrose que l’on voit sur les radios. En résumé, l’arthrose n’est jamais une contre-indication à un traitement ostéopathique structurel raisonné.

(voir article arthrose et lombalgie chroniqe)

Y a-t-il des contre-indications aux traitements ostéopathiques ?

Il existe des cas où l’ostéopathie n’est pas indiquée. L’ostéopathe est à même de poser un diagnostic d’exclusion, c’est à dire de réorienter un patient quand le cas de celui-ci n’est pas de son ressort.

Dois-je apporter mes examens complémentaires ?

Veuillez apporter tous vos résultats antérieurs de tests en rapport avec votre état de santé actuel et antérieur que vous avez en votre possession : bilan sanguin, urinaire, radiographies, IRM, votre liste de médicaments, etc…

Ces documents peuvent me fournir des informations précieuses dans la décision des soins de thérapies manuelles.

Combien faut-il de séances ? Est ce qu’il faut venir régulièrement ?

L’ostéopathie, doit vous procurer des résultats rapides, francs et définitifs. Si votre problème relève de l’ostéopathie, c’est-à-dire si l’indication est la bonne, la première séance doit être décisive sur l’évolution, quelle que soit l’ancienneté de votre problème en jour, en mois, en années, voire en décennies. La plupart du temps, une seule séance est suffisante pour prouver l’origine mécanique et réductible de votre problème : Elle doit dans ce cas vous apporter un pourcentage d’amélioration très largement supérieure à 70 % pendant une durée suffisamment longue. Si votre problème est ancien, il faudra bien entendu réintervenir de temps en temps, et en moyenne entre 2 et 6 fois sur une période de deux ans, donc avec des séances relativement espacées.

La plupart des patients qui ont souffert pendant longtemps et qui ont été soulagés rapidement trouvent effectivement un confort certain à venir une fois par an en séance d’entretien.

(voir article déroulement d’une séance)

Quelles sont les réactions après une séance d'ostéopathie ?

Les muscles se remettent à travailler après parfois plusieurs années d’inactivité, certains muscles se sont affaiblis alors dès que des contractions et les mouvements reviennent, on peut ressentir des courbatures locales ou généralisées. Ça signifie que votre corps réagit et commence à corriger certains problèmes chroniques.

La moelle épinière et certains nerfs ont pu être comprimés, étirés pendant un certains temps et retrouvent leur physiologie normale.

Un des signes de guérison est une plus grande sensibilité. De vieilles blessures physiques, émotives ou chimiques partiellement guéries peuvent être ravivées afin de permettre une guérison plus complète. C’est un signe que votre corps est en voie de guérison.

Ce phénomène de « retracing » signifie « remonter à l’origine ». Ils sont temporaires, d’une intensité variée et vous indiquent que votre corps est en train de guérir.

(voir articles suite au traitement)